Devenir Trader

Forex et Futures

Un accord entre Chypre et ses bailleurs de fonds (UE,BCE et FMI) est finalement intervenu dans la nuit de dimanche à lundi. Celui-ci permet d'éviter tout simplement la faillite du pays et sa sortie de la zone euro. Cela se fera cependant au prix de pertes importantes pour les créanciers de la 1ère banque du pays (Bank of Cyprus) et la fermeture de Laïki, 2ème banque du pays. La protection des dépôts en-deça de 100 000 € est bien assurée, ce qui est déjà un bon point. Par contre, les dépôts de plus de 100 000 € seront bloqués et participeront à la recapitalisation nécessaire du secteur bancaire. Les détenteurs d'actions, d'obligations pour un montant supérieur à 100 000 euros € également touchés.
L'idée d'une taxe sur tous les dépôts bancaires, prévue dans le premier plan de sauvetage de Chypre a donc été définitivement mise de côté. Elle avait provoqué une colère importante chez les chypriotes et avait d'ailleurs été rejetée par le Parlement chypriote.
La nervosité reste encore palpable dans ce pays où il y a beaucoup de manifestations de colère et où les banques restent toujours fermées, et cela depuis plus de 10 jours. Toutefois, cet accord devrait un peu apaiser les marchés financiers et diminuer la pression sur l'euro.
Il faut toutefois rester prudent car la volatilité risque de rester sur le marché du  Forex et particulièrement sur la paire de devises eurusd. Ce nouveau coup dur montre qu'il existe dans la zone euro plusieurs pays en grande difficulté et qui n'auraient pu survivre sans l'aide de leurs bailleurs de fonds.

Mots-clés: