Devenir Trader

Forex et Futures

Le plan de sauvetage européen lancé pour Chypre a de quoi surprendre la plupart des observateurs, en ce sens qu'il s'agit de la première fois qu'en échange d'un prêt par les bailleurs de fonds de Chypre (dont la BCE), une contre-partie est directement demandée aux résidents chypriotes, à savoir une taxe exceptionnelle de 6,75% sur les dépôts bancaires sous 100 000€ et 9,9% au delà de ce seuil. Il s'agit d'une solution assez radicale qui permettra de récupérer autour de 5,8 milliards d'euros.
Ce plan de sauvetage fort impopulaire doit encore être approuvé par le parlement chypriote qui devait se réunir normalement ce lundi dans l'après-midi. Suite aux discussions vives au sein de celui-ci, le vote sur le plan de sauvetage a été reporté à mardi.
Le président chypriote Nicos Anastasiades a assuré dimanche que ce plan de sauvetage, malgré ses conditions très dures, était la solution "la moins douloureuse" pour le pays, tout en espérant que l'Eurogroupe procède à des amendements au niveau de ses décisions pour limiter l'impact sur les petits épargnants.
Chypre est le cinquième pays de la zone euro à se voir octroyer une aide internationale, mais la décision radicale et inattendue de taxer tous les dépôts bancaires a mis l'ensemble des banques de la zone euro sous pression. Est-ce que l'impact sera fort ou non? Il est trop tôt pour le dire.
Su le marché des changes, l'euro est également sous pression ce lundi 18 mars. La paire de devises eur/usd fort suivie par l'ensemble des traders forex est d'ailleurs repassée sous le seuil des 1,30.

Mots-clés: