Devenir Trader

Forex et Futures

Les caractéristiques générales des indicateurs

Malgré leurs caractéristiques spécifiques, les indicateurs techniques ont des points communs d’interprétation. On peut remarquer que les pics et creux observés sur la courbe des cours coïncident avec les pics et les creux des indicateurs. En effet, un indicateur technique est une représentation modifiée des cours et reflète les mêmes évolutions. Il permet d’indiquer la force et la puissance du mouvement, tout comme son essoufflement.

Les indicateurs bornés et non bornés

Les indicateurs peuvent être bornés ou non bornés. Un indicateur est borné lorsque celui-ci oscille uniquement entre deux bornes. Généralement, les indicateurs bornés sont des indicateurs qui ont été ramenés à une valeur pourcentage et qui, par conséquent, évoluent entre 0% et 100%. A contrario, les indicateurs non bornés n’ont pas, de maximum et de minimum et évoluent donc au gré de la tendance en cours.

Le surachat et la survente

Les zones de surachat et de survente permettent d’illustrer des zones de tension extrême à l’achat et à la vente. Le surachat traduit des pressions acheteuses très fortes alors que la survente représente des pressions vendeuses importantes. Ces zones indiquent la vulnérabilité du mouvement précédent, et de ce fait une probabilité importante de retournement, surtout dans un marché en « trading range ». Ainsi, lorsqu’une paire de devises a fortement progressé sans nécessairement connaître de période de consolidation, cette dernière sera considérée comme surachetée par l’indicateur. L’indicateur se situera alors à proximité de sa borne supérieure.
Inversément, lorsqu’une paire de devises a chuté de manière conséquente, sans consolidation, l’indicateur se positionnera à proximité de sa borne inférieure. Si l’indicateur reste autour de son niveau central, l’interprétation des tensions sur la paire de devises est neutre. La détermination des zones de surachat et de survente est moins aisée lorsqu’il s’agit d’indicateurs non bornés. Il faut noter qu’une paire de devises surachetée (survendue) ne constitue pas nécessairement  un signal de vente (d’achat). Il faudra attendre la validation du signal et le début du retournement pour prendre position.

Mots-clés: